FAFPT - Syndicat Autonome de la Fonction Publique Territoriale
FA-FPT > Fédération > Actualités > La FA-FPT en renfort du syndicat FA-FPT de Nîmes et Nîmes-Métropole

La FA-FPT en renfort du syndicat FA-FPT de Nîmes et Nîmes-Métropole

Rien ne va plus au conservatoire  de musique et des arts... de la ville de Nîmes.

En effet, pour des raisons très contestables, la directrice du conservatoire a été tout d abord suspendue, puis mutée dans "l'intérêt du service" sur un poste de "chargée de mission"...

"Cela sent la sanction déguisée à plein nez" précise Thierry Garzio, secrétaire national aux affaires statutaires et juridiques de la FA-FPT, venu pour la circonstance prêter main-forte à Jean-Luc PENA, secrétaire général du syndicat local.

 


La FA-FPT en renfort du syndicat FA-FPT de Nîmes et Nîmes-Métropole

Reçu en tant qu'expert devant la CAP de catégorie A, afin de défendre le dossier de la directrice du conservatoire sanctionnée injustement et au mépris du statut général des fonctionnaires. Thierry Garzio, n'ayant pu obtenir de réponses à ses questions en séances de la part du directeur général des services, s'est donc exprimé devant la presse locale "Le Midi Libre" *. Cela a déclenché les foudres de la mairie de Nîmes, qui est allée jusqu'à qualifier notre collègue Jean-Luc PENA "de syndicaliste illuminé... qui s'est ridiculisé...".

La réplique de la FA-FPT ne s'est pas faite attendre.

La FA-FPT et le SPEDIC ont par ailleurs saisi Madame la Ministre de la Culture afin de connaître sa position sur la suppression d'un conservatoire, qui disparaît d'un organigramme au profit d'un "service d'enseignement musical et des arts vivants".

La FA-FPT ne lâchera rien. Ni la qualité du service public, ni la directrice injustement mutée.

A suivre ... assurément...

* Retrouvez l'article du Midi Libre dans notre revue de presse


[17/02/2018]

 



© FA-FPT - Fédération Autonome de la Fonction Publique Territoriale - 96 rue Blanche 75009 Paris - Affiliée à la FA-FP