FAFPT - Syndicat Autonome de la Fonction Publique Territoriale
FA-FPT > Fédération > Actualités

Les actualités de la Fédération

L'Actualité Autonome n°36 vient de paraître...

L'Actualité Autonome n°36 vient de paraître...

LE RIFSEEP SERA-T-IL UN LEVIER DE MOTIVATION POUR LES AGENTS ?

Le Club RH de la Gazette des communes a organisé le 30 mars à Bordeaux, à l'hôtel de la métropole, une matinée dédiée aux leviers de motivation des agents de la fonction publique territoriale. Des experts et des DRH ont présenté leur analyse du RIFSEEP, en insistant tout particulièrement sur l'importance du bien-être au travail des collaborateurs, au-delà de la question salariale.

Comment préparer sa mise en oeuvre
Pour éviter de créer une nouvelle « usine à gaz » et faciliter la mise en oeuvre dans les petites collectivités, « la première étape, c'est le cadrage politique, qui est très important. Ensuite, il faut faire un diagnostic de l'existant, mettre à jour ses outils RH, avant de déterminer les critères du nouveau régime indemnitaire, avec beaucoup de concertation », préconise Lisa Reynal.

.../...

En savoir plus... (pdf, 784 Ko)
18/04/2017
Lire la suite ...


Communiqué FA-FPT - Les ATSEM de la FA entendues dans le cadre de la mission inter-inspections

Par lettre en date du 14 mars 2017, les ministres de la Fonction publique et de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, ont confié à l'Inspection générale de l'administration (IGA) et à l'Inspection générale de l'Éducation nationale (IGEN) une mission portant sur les thèmes liés aux préconisations du rapport du Conseil supérieur de la Fonction publique territoriale (CSFPT) approuvé à l'unanimité le 2 février dernier.

Au cours de cette audition, animée par une inspectrice et trois inspecteurs, qui s'est déroulée le 13 avril, la délégation de la Fédération Autonome est intervenue sur les éléments suivants :

  • La libre administration des collectivités locales ne permet pas aujourd'hui d'harmoniser au niveau national les missions confiées aux ATSEM.
  • La double hiérarchie (collectivité territoriale et Éducation nationale) représente une réelle difficulté dans la gestion des conditions de travail des ATSEM.
  • La prise en compte des facteurs de pénibilité doit s'imposer dans la réflexion en cours afin d'organiser un déroulement de carrière intégrant de véritables possibilités de reconversions valorisant l'expérience acquise par les ATSEM.

Sur ce point, la FA a suggéré à la mission d'auditionner Mme Françoise Descamps-Crosnier,  auteure du rapport « La force de l'égalité » qui traite notamment du sujet de la pénibilité des filières et corps particulièrement féminisés.

  • La perspective d'un déroulement de carrière sur deux catégories (C et B) est en totale cohérence avec l'objectif confié à la mission inter-inspections.

• Le taux d'encadrement d'une ATSEM par classe sur l'ensemble du temps scolaire reste au cœur des revendications de la FA dans l'intérêt des enfants et de l'ensemble de la communauté éducative dont les ATSEM font intégralement partie, compte tenu notamment de leur implication dans tous les dispositifs éducatifs, comme les projets d'accueil individualisés (PAI) par exemple.

Au travers de la qualité des échanges qui se sont déroulés lors de cette audition et de l'attention particulière de nos interlocutrices et interlocuteurs, la FA souhaite que le rapport inter-inspections qui sera remis fin juin aux ministères concernés intégrera des recommandations fortes permettant aux ATSEM d'obtenir la reconnaissance légitime à laquelle elles et ils aspirent.

Autonome, progressiste, solidaire, à la FA un autre syndicalisme est possible !

En savoir plus... (pdf, 455 Ko)
13/04/2017
Lire la suite ...


Le rapport sur les inégalités de rémunération et de parcours professionnels entre femmes et hommes dans la FP trouve - enfin - sa place dans le débat !

Le rapport sur les inégalités de rémunération et de parcours professionnels entre femmes et hommes dans la FP trouve - enfin - sa place dans le débat !

Il était prêt depuis le 27 décembre 2016, sa remise officielle au Premier ministre annoncée puis reportée à plusieurs reprises a finalement eu lieu le 8 mars dernier … Le rapport de Madame Françoise Descamps-Crosnier « La force de l'égalité » a enfin fait l'objet d'une présentation détaillée le 5 avril dernier au ministère de la Fonction publique à l'occasion d'une réunion animée par Madame la ministre, en présence notamment du directeur de la Direction générale de l'Administration et de la Fonction publique (DGAFP), du sous-directeur de la Direction générale des Collectivités locales (DGCL), du directeur général du Conseil supérieur de la Fonction publique territoriale (CSFPT), et des organisations syndicales représentatives au Conseil commun de la Fonction publique (CCFP).

Pour mémoire, la FA avait été auditionnée par Madame Descamps-Crosnier le 26 septembre 2016.

Caroline Charruyer et Bruno Collignon représentaient la FA-FP.

À la suite des éléments mis en avant par Madame Descamps-Crosnier, éléments qui confirment les difficultés persistantes en matière d'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la Fonction publique, la FA est intervenue sur les points suivants :

  • - cette réunion était indispensable à nos yeux car ce rapport est un outil précieux pour la suite des travaux sur l'avenir de la Fonction publique, au même titre que les rapports présentés ces derniers mois par Messieurs Laurent (temps de travail), L'Horty (lutte contre les discriminations) et Rousselle (diversité)
  • - le sujet de l'égalité entre femmes et hommes est par définition complexe car, malgré la signature unanime (employeurs publics et organisations syndicales) du protocole du 8 mars 2013, de fortes inégalités persistent comme en témoignent les éléments du rapport « La force de l'égalité ».

L'application de « l'accord PPCR » n'a pas échappé à cette réalité puisque la revalorisation des grilles indiciaires des filières ou des corps féminisés (filière médico-sociale notamment) proposée par le gouvernement reste bien en-deçà des grilles se rapportant aux filières et corps masculinisés.

Nous avons rappelé à cette occasion que la FA a déposé systématiquement des amendements au CSFPT pour obtenir une véritable équité indiciaire entre ces différentes filières !

  • - Nous souhaitons que soit mis en place le plus rapidement possible un comité dédié au suivi de l'application du protocole du 8 mars 2013 (recommandation numéro 36 du rapport)
  • - la déclinaison des recommandations par versant nous apparaît indispensable et nous avons souligné notre satisfaction concernant la prise en compte du « dossier ATSEM » par le gouvernement (première réunion sous l'égide de la DGCL le 29 mars dernier, audition des organisations syndicales représentatives par les inspections générales le 13 avril prochain).

En conclusion, nous avons insisté sur le fait que ce rapport apporte un éclairage factuel sur la situation de l'égalité professionnelle au sein de la Fonction publique et permettra certainement de relancer la dynamique liée au protocole du 8 mars 2013.

Autonome, progressiste, solidaire, à la FA un autre syndicalisme est possible !

Retrouvez le rapport "La force de l'égalité" en suivant ce LIEN

 

Téléchargez le communiqué de la FA-FP... (pdf, 612 Ko)
06/04/2017
Lire la suite ...


ACTUALITÉ DES SYNDICATS : Nîmes-Nîmes Métropole - La direction recrute et prolonge six agents contractuels et s'engage à pérenniser ces emplois

ACTUALITÉ DES SYNDICATS : Nîmes-Nîmes Métropole - La direction recrute et prolonge six agents contractuels et s'engage à pérenniser ces emplois

Les éboueurs de Nîmes Métropole étaient en une nouvelle fois en grève a l'appel du syndicat FA FPT ce mercredi, pour dénoncer les licenciements. Après de très longues négociations avec les représentants du personnel FA-FPT, la direction à finalement accepté de recruter et prolonger 6 contractuels en CDD, avec promesse de pérennisation des emplois.

Pour les autres points de la revendication, il est prévu des discussions en CT. C'est une victoire syndicale indéniable pour les agents et le syndicat FA-FPT. La FA-FPT restera vigilante au suivi de ce dossier.

Retrouvez le reportage de TV SUD

 

 

05/04/2017
Lire la suite ...


ACTUALITÉ DES SYNDICATS: Argelès-sur-Mer - Quatrième semaine de débrayage à la Police Municipale

ACTUALITÉ DES SYNDICATS: Argelès-sur-Mer - Quatrième semaine de débrayage à la Police Municipale

Depuis plus de huit mois, la police municipale d'Argelès sur Mer est en conflit avec son Maire.

En effet, celui-ci refuse d'attribuer le même montant de prime (IAT) à sa police municipale, qu'aux autres employés de la ville, véritable injustice discriminatoire.

Au mois de Novembre, suite à différentes négociations, le Maire s'était engagé à étudier des pistes pour récompenser par une prime qui pourrait leur être dédiée, la spécificité et la pénibilité des missions du policier.

Que de fausses promesses, et depuis Décembre un silence absolu est venu définitivement casser la confiance entre les deux parties.

Face au mépris affiché par l'autorité territoriale, les policiers municipaux d'Argelès, avec le soutien du Syndicat FA-FPT, ont décidé à l'unanimité d'engager un mouvement de grève de 59 mn reconductibles chaque jour ouvré, celui-ci a débuté le lundi 06 mars 2017 à 16H00.

Depuis, le 11 mars 2017, le maire a procédé à la réquisition d'agents pour encadrer une manifestation organisée au même moment que le temps de débrayage objet du préavis. Cette réquisition autoritaire porte atteinte au droit de grève légitimement exprimé par les policiers municipaux, au regard de la discrimination dont ils sont victimes.

Prenez connaissance du communiqué... (pdf, 111 Ko)
06/04/2017
Lire la suite ...


Communiqué FA-FPT - ATSEM réunion du 29 mars 2017 vers une reconnaissance effective

VERS UNE RECONNAISSANCE EFFECTIVE DES SPÉCIFICITÉS DU CADRE D'EMPLOIS DES AGENT.E.S TERRITORIAUX.ALES SPÉCIALISÉ.E.S DES ÉCOLES MATERNELLES (ATSEM) :

LANCEMENT DU GROUPE DE TRAVAIL SUR L'AVENIR DES ATSEM

Conformément à l'engagement pris par Madame la ministre de la Fonction publique le 16 mars dernier, une première réunion du groupe de travail concernant la reconnaissance des ATSEM a eu lieu ce mercredi 29 mars 2017 sous la houlette du directeur général Collectivités locales, Monsieur Bruno Delsol. Participaient à cette séance des représentants des employeurs territoriaux et des organisations syndicales représentatives au sein du CSFPT.

Cette réunion a permis de préciser la mission confiée aux inspections (IGA et IGEN) à propos du rôle des ATSEM et la question de la double autorité. Il a également été débattu des questions des conditions de travail (taux d'encadrement), de la pénibilité, de la prévention ainsi que de la possibilité d'accéder à un cadre d'emplois de catégorie B. 

Pour mémoire, la FA-FPT revendique :

  • une ATSEM par classe
  • la clarification des missions des ATSEM
  • une solution réelle à la problématique de la double hiérarchie
  • un meilleur accès à la formation professionnelle tout au long de la carrière
  • un déroulement de carrière avec possibilité d'intégrer la catégorie B
  • la prise en compte de la pénibilité.

Autonome, progressiste, solidaire, à la FA-FPT un autre syndicalisme est possible !

En savoir plus... (pdf, 635 Ko)
04/04/2017
Lire la suite ...


ACTUALITÉ DES SYNDICATS: Nîmes-Nîmes Métropole collecte des ordures ménagères le conflit continu

ACTUALITÉ DES SYNDICATS: Nîmes-Nîmes Métropole collecte des ordures ménagères le conflit continu

Depuis le 11 janvier 2017 et la décision de Nîmes Métropole de ne pas renouveler le contrat de sept agents contractuels travaillants au service des ordures ménagères, nos collègues du Syndicat Autonome de Nîmes - Nîmes Métropole et son Secrétaire Général Jean-Luc PENA font front.

Aux côtés de nos collègues contractuels, dont le plus ancien est sous contrat depuis cinq ans et demi, c'est un mouvement social sans précédent que connaît Nîmes Métropole depuis sa création il y a quinze ans de cela.

Le Syndicat Autonome de Nîmes - Nîmes Métropole a organisé le 29 mars une grève pour soutenir les sept agents contractuels arrivés en fin de contrat et essayer d'enrayer les menaces de privatisation des déchèteries de l'Agglo. L'ensemble des médias étaient présents pour couvrir cet évènement, les manifestants se sont rassemblés devant la préfecture pour porter leurs revendications chez le préfet. Malgré des rues et l'abord des déchèteries encombrées par les immondices et les dépôts en tous genres, c'est une population à la fois excédée mais aussi compatissante qui a entendu les arguments des grévistes.

Après cette première grève, une deuxième journée d'action est programmée le mercredi 05 avril.

TV SUD sur le lien suivant: http://www.tvsud.fr/open_article/video/JT_PAD_AGENTS-COLLECTE-ORDURES_290317

Objectif Gard sur le web: http://www.objectifgard.com/201703/29/nimes-metropole-eboueurs-colere/

 

Préavis de grève... (pdf, 654 Ko)
04/04/2017
Lire la suite ...


UTILE DEMAIN : La MNT s'engage pour la défense du service public de proximité

UTILE DEMAIN : La MNT s'engage pour la défense du service public de proximité

UTILE DEMAIN : LA MNT S'ENGAGE POUR LA DÉFENSE DU SERVICE PUBLIC DE PROXIMITÉ

Toujours à l'avant-garde sur les sujets relatifs à la Fonction publique territoriale, la MNT, en partenariat avec SMACL Assurances et le Conseil supérieur de la Fonction publique territoriale (CSFPT), a lancé le 15 mars dernier un large débat national sur le service public de proximité.

Cette journée, organisée autour de deux tables rondes et de débats auxquels la FA-FPT a largement participé, a débuté par la présentation de l'enquête d'opinion conduite par l'IFOP au sujet du regard que portent les citoyennes et les citoyens sur le service public de proximité.

Dans le contexte particulier qui entoure les débats en vue de l'élection présidentielle et les propos parfois démagogiques exprimés par certain.e.s candidat.e.s  au sujet de la Fonction publique, les résultats de cette enquête, réalisée entre les 13 et 22 février auprès de 4047 personnes, rétablissent quelques vérités sur le regard que portent les usagers sur leur service public de proximité.

Après avoir diffusé la synthèse de cette enquête lors de la réunion du Comité fédéral qui s'est tenue les 22 et 23 mars dernier, la FA-FPT vous invite à consulter l'intégralité de l'étude et les documents mis en ligne sur le site de la FA ou à partir du lien : www.utiledemain.fr

Téléchargez le communiqué de la FA-FPT... (pdf, 589 Ko)
28/03/2017
Lire la suite ...


SIGNEZ LA PÉTITION POUR LE RÉTABLISSEMENT DE LA COTISATION DU CNFPT A 1% :

SIGNEZ LA PÉTITION POUR LE RÉTABLISSEMENT DE LA COTISATION DU CNFPT A 1% :

SAUVONS LA QUALITE  DU SERVICE PUBLIC

Les organisation syndicales CGT, CFDT, FO, FA-FPT et UNSA appellent à la mobilisation de toutes et tous pour le rétablissement de la cotisation CNFPT à 1% et invitent l'ensemble des agent.e.s et élu.e.s à signés la pétition nationale (lien) .

Aujourd'hui, alors que le maintien à 0,9% constitue une attaque contre le statut des fonctionnaires territoriaux et va accroitre les inégalités d'accès à la formation professionnelle alors que celle ci est un élément important pour celles et ceux qui font vivre et défendent les intérêts du service public de proximité.

Cette décision constitue incontestablement un très mauvais signe adressé aux 2 millions d'agent.e.s publics territoriaux parce qu'elle s'attaque à l'outil de promotion sociale et professionnelle que représente la formation.

La fonction publique territoriale est déjà le parent pauvre en matière de formation par rapport à la fonction publique de l'Etat (3,5%) et à la fonction publique Hospitalière (2,9%).

Par ailleurs la formation est un levier décisif pour relever les défis que subissent les colectivité territoriales. En cette période trouble pour la fonction publique territoriale, la formation doit répondre aux attentes des agents qui doivent faire face aux incertitudes et l'anxiété que génère les réformes successives.

En  maintenant le taux de cotisation à 0,9%, le gouvernement s'attaque au service public de formation assurer par le CNFPT et à l'offre de formation, une fois de plus il rompt avec le principe d'égalité de traitement des agents publics. Soit les agent.e.s seront moins formés ou alors les collectivités feront appel à des prestataires privés de la formation qui sont deux à trois fois plus couteuses que les formations du CNFPT.

       Signons massivement la pétition et refusons que les agents territoriaux soient la variable d'ajustement des politiques d'austérité.

       Signons massivement la pétition et soutenons le service public de formation et l'accès à la formation pour toutes et tous

       Signons massivement la pétition pour donner les moyens au CNFPT de soutenir le service public de qualité.

       Signons massivement la pétion pour la retour à 1% de la cotisation CNFPT

 

Pour signer suivez le lien en cliquant sur l'image:

 

01/04/2017
Lire la suite ...


Contribution de solidarité 1%

Suite à la parution, au Journal officiel du 26 février 2017, du décret n° 2017-241 du 24 février 2017, le seuil d'assujettissement à la contribution de solidarité des agentes et agents de la Fonction publique est fixé à l'indice majoré 313 à partir du 1er mars 2017.

Cette actualisation du seuil répond à une demande de la FA suite à la réforme des grilles indiciaires.

À la FA, un autre syndicalisme est possible !

27/02/2017
Lire la suite ...


123456>> Dernière page

18 pages - 179 résultats




© FA-FPT - Fédération Autonome de la Fonction Publique Territoriale - 96 rue Blanche 75009 Paris - Affiliée à la FA-FP